13 janvier 2014

La Russie se prépare à une baisse de production pétrolière

Selon la banque HSBC, dans 8 à 10 ans le budget russe pourrait diminuer annuellement de 20 milliards $ à cause de la diminution de sa production pétrolière. Vladimir Poutine l'avait déjà annoncé il y a 2 ans déjà, mais l'information n'avait pas été relayée par les médias médiatiques. Nabilla fait plus recette que le peak oil, ainsi va notre monde. La majorité des revenus budgétaires russes provient des taxes sur les exportations pétro-gazières. La diminution extrême des revenus pétrolier avait eu raison de l'ancienne URSS à... [Lire la suite]
Posté par vegman à 11:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

30 janvier 2013

Recherche de pétrole au large des côtes catalanes

Un des navires de prospection   Selon l'agence catalane d'informations ACN, le ministre de l'Industrie espagnol viendrait d'autoriser la société écossaise Cairn à prospecter au large des côtes de la Costa Brava et du Maresme (littoral au nord de Barcelone) afin de découvrir du pétrole ou du gaz. La demande de permis, déposée par la filiale Capricorn Spain Ltd de Cairn, date de plus d'un an et portera à termes sur plus d'un million d'hectares des eaux méditerranéennes. Selon ACN, cela concernera une zone allant du... [Lire la suite]
08 janvier 2013

Après un échec en Guyane, Shell reprend sa campagne de forages en mer

PARIS — Après un forage infructueux l'an dernier au large de la Guyane, la compagnie pétrolière Shell a indiqué jeudi que sa campagne d'exploration pétrolière au large du département d'outremer se déroulait comme prévu, avec le lancement ces jours-ci d'un deuxième forage. "Le navire de forage s'est déplacé sur la zone du nouveau forage fin décembre afin d'être en position pour démarrer le forage début janvier", a déclaré à l'AFP une porte-parole de Shell France, confirmant des informations du Bulletin de l'industrie pétrolière... [Lire la suite]
08 janvier 2013

Un navire de forage de Shell s'échoue en Alaska

Le Monde.fr | 02.01.2013 Par Audrey Garric     C'est un nouveau contretemps pour Shell dans sa tentative de forer les immenses réserves en hydrocarbures de l'océan Arctique. Un navire de forage de la compagnie anglo-hollandaise s'est échoué, mardi 1er janvier, au large des côtes de l'Alaska, selon une déclaration conjointe du pétrolier et des garde-côtes américains, retransmise par l'Associated Press. Le Kulluk, qui transporte 600 000 litres de diesel et environ 50 000 litres d'huile de graissage et de liquide... [Lire la suite]
08 janvier 2013

Gaz de schiste : des fuites trois fois plus importantes que prévu

Alors qu'il était prévu qu'elles ne dépassent pas 2,4%, les fuites des puits d'un bassin gazier de l'Utah laissaient échapper 9% de leur méthane. L'info, diffusée par la revue Nature, montrerait que cette méthode d'exploitation des hydrocarbures cause plus de dégâts environnementaux que celle du charbon. Reste à savoir si ces fuites sont généralisées. Comme si l’exploitation du gaz de schiste ne suscitait pas déjà assez de réserves comme ça, un article publié dans Nature dénonce à nouveau les méfaits de la fracturation hydraulique.... [Lire la suite]
08 janvier 2013

La Turquie ne révélera plus l’origine de ses importations de pétrole (officiel)

[AFP/OLJ] - La Turquie a décidé de retirer de ses statistiques toute information sur l’origine de ses importations de pétrole, alors que les Etats-Unis l’incitent à réduire ses achats auprès de l’Iran dans le cadre du renforcement des sanctions contre le programme nucléaire controversé de Téhéran, a-t-on appris vendredi de source officielle turque. Cette décision a été prise à la requête de la principale compagnie pétrolière turque, Tüpras, qui interdit déjà à l’Institut turc de la statistique (TUIK) de publier le montant... [Lire la suite]

19 décembre 2012

Le charbon pourrait détrôner le pétrole comme première source d'énergie mondiale

Comme le résume l'Agence internationale de l'énergie, «le charbon c'est la Chine. La Chine c'est le charbon.» A lui seul, le géant asiatique, qui inaugure les centrales électriques à charbon à tour de bras, a représenté l'an dernier 46,2 % de la consommation mondiale   Le charbon polluant et ses «gueules noires», roi du XXIe siècle ? Tiré par l'immense appétit de la Chine, «King Coal» devrait d'ici 5 à 10 ans détrôner le pétrole comme première source d'énergie mondiale, a averti mardi l'Agence internationale de l'Energie... [Lire la suite]
25 novembre 2012

Gaz de schiste : les députés européens réclament des 'règles solides'

Le démarrage de l'exploration de schiste bitumineux et de gaz de schiste dans certains pays de l'UE devrait être soutenu par des "régimes de réglementation solides", a affirmé le Parlement européen dans deux résolutions adoptées mercredi. Les États membres devraient également être "prudents" concernant l'autorisation d'exploiter des combustibles fossiles non conventionnels, en attendant l'analyse qui déterminera si le règlement européen est approprié, ont commenté les députés. Chaque pays de l'UE a le droit de décider d'exploiter... [Lire la suite]
20 novembre 2012

La France lance des recherches dans le gaz de schiste

 Trois organismes publics vont se pencher sur les techniques alternatives à la fracturation hydraulique. Les travaux des britanniques seront observés de près.   Vendredi, en Pologne, François Hollande a rappelé que les industriels français pouvaient investir dans les gaz de schiste... à l'étranger. (Reuters) Le débat sur le gaz de schiste se relance. Mardi, François Hollande a ouvert la porte à des "recherches possibles sur d’autres techniques" que la fracturation hydraulique, aujourd’hui interdite. Vendredi, en... [Lire la suite]
13 novembre 2012

Pétrole: la demande mondiale et les prix vont grimper d'ici 2035

La demande pétrolière mondiale va augmenter de 14% d'ici 2035 pour atteindre 99,7 millions de barils par jour (mbj), portée par la consommation liée aux transports, a prédit lundi l'Agence internationale de l'énergie (AIE) soit 700.000 barils de plus que ce qu'elle prévoyait auparavant. L'AIE, qui défend les intérêts des pays consommateurs, table également sur un prix moyen du baril de brut importé par ses pays membres (Europe, Etats-Unis, Japon, Corée du Sud...) de 125 dollars le baril en 2035 (en dollars constants), contre environ... [Lire la suite]