09 mai 2013

Le pic pétrolier « non-scientifique », selon une note confidentielle du quai d’Orsay

par Matthieu Auzanneau     Tandis que la ministre de l'écologie dit que sortir du pétrole est une nécessité prioritaire, une note confidentielle du quai d'Orsay que j'ai pu lire juge la "prophétie" des "adeptes du pic pétrolier" démentie par le boom du gaz et du pétrole de schiste. Vraiment ? La ministre de l'écologie, Delphine Batho, m'a fait l'honneur de m'inviter à discuter avec elle du débat national sur la transition énergétique en compagnie des représentants de plusieurs sites... [Lire la suite]

11 avril 2013

Croissance = Dette = Facture énergétique ?

de Matthieu Auzanneau Il a surnommé ça "la tache de Rorschach". Olivier Rech, ancien responsable du pétrole à l'Agence internationale de l'énergie, est l'un des rares à faire le rapprochement entre croissance, dette et consommation d'hydrocarbures. Un rapprochement que nul n'envisage pour l'heure dans les facultés d'économie ou à Science Po. Dommage. Le lien, tel que l'expose M. Rech, n'est jamais apparu aussi limpide : La suite sur OIL MAN
14 novembre 2012

Les Etats-Unis, 1er producteur mondial de pétrole en 2017 ?

      Par Matthieu Auzanneau  OIL MAN [Cliquez] Le potentiel de développement des huiles de schiste apparaît incertain.   La production américaine de brut surpassera celle de l'Arabie Saoudite en 2017, annonce l'Agence internationale de l'énergie (AIE) dans son rapport annuel, rendu public le 12 novembre. Grâce au boom des huiles de schiste, l'industrie américaine d'extraction du brut serait en passe de redevenir la première du monde. La résurgence de la production des Etats-Unis, amorcée en 2007,... [Lire la suite]
13 novembre 2012

Pétrole: la demande mondiale et les prix vont grimper d'ici 2035

La demande pétrolière mondiale va augmenter de 14% d'ici 2035 pour atteindre 99,7 millions de barils par jour (mbj), portée par la consommation liée aux transports, a prédit lundi l'Agence internationale de l'énergie (AIE) soit 700.000 barils de plus que ce qu'elle prévoyait auparavant. L'AIE, qui défend les intérêts des pays consommateurs, table également sur un prix moyen du baril de brut importé par ses pays membres (Europe, Etats-Unis, Japon, Corée du Sud...) de 125 dollars le baril en 2035 (en dollars constants), contre environ... [Lire la suite]
13 septembre 2012

La France doit se préparer à un pétrole durablement cher

La France doit se préparer à des prix du pétrole durablement élevés et de plus en plus volatils, en réduisant sa consommation énergétique et en développant les énergies alternatives, souligne le Centre d'analyse stratégique dans une note publiée mardi. | Kenzo Tribouillard La France doit se préparer à des prix du pétrole durablement élevés et de plus en plus volatils, en réduisant sa consommation énergétique et en développant les énergies alternatives, souligne le Centre d'analyse stratégique dans une note publiée mardi."Un... [Lire la suite]