06 mai 2012

Un sevrage bien mérité

C'est aux combustibles fossiles – le charbon jusque dans la première partie du XXème siècle, puis le pétrole – qu'il convient d'attribuer l'extraordinaire croissance démographique et économique de la seconde partie du XXème siècle. Certes, la recherche scientifique et la technologie ont aussi porté cet essor. Sans elles et sans l'invention de l'électricité, nous continuerions à nous éclairer au pétrole (combustible supérieur à l'huile de baleine, ce qui sauva cette dernière d'une extinction prématurée...). La croissance démographique... [Lire la suite]